Tégo s'engage pour faire avancer le débat

Chaque année, la Fédération Tégo organise un colloque afin de débattre des grands sujets liés à l’évolution de la protection sociale dans la Défense et la Sécurité. Tégo y réunit les principaux acteurs de l’économie sociale du secteur, des intervenants experts, ainsi que des personnalités du monde de la Défense et de la Sécurité.

Le grand débat 2018

Dans le contexte actuel d’engagement opérationnel des forces de défense et sécurité, la Fédération Tégo a souhaité consacré son Grand Débat au stress post-traumatique en s’interrogeant sur les solutions pour les proches. En effet, le syndrome de stress post-traumatique (SPT) a des répercussions lourdes en termes professionnels, sociaux et familiaux. La prévention et l’accompagnement du SPT sont au coeur des préoccupations de l’institution. La question de l’implication et du soutien des familles concernées émerge largement aujourd’hui.

Trois tables rondes réuniront experts et témoins :

Table ronde 1

Elle s’attachera à faire un état des lieux et à mettre en exergue, notamment par le biais de témoignages, l’impact du stress post-traumatique sur la cellule familiale et les moyens mis en œuvre par l’institution militaire afin de prendre en compte le rôle des proches dans la reconstruction du blessé.

Intervenants 

– Le Colonel Antoine BRULE, Chef de la Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de Terre

– H.C., ancien militaire aujourd’hui civil, touché par un SPT à son retour d’Afghanistan.

Table ronde 2

A travers l’éclairage d’experts issus notamment du Service de Santé des Armées, elle reviendra dans le détail sur les différents dispositifs de prise en charge, sur les enjeux des actions de prévention, mais également sur l’évolution de la menace terroriste qui engage de nouveau acteurs, tels que la Police Nationale ou les Pompiers.

Intervenants :

– Le Médecin en Chef Laurent MARTINEZ, coordinateur du service médico-psychologique et référent du stress post-traumatique du Service de Santé des Armées

– Christian BIANCHI, Directeur adjoint et directeur de l’assurance maladie de la Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale

– Catherine PINSON, Chef de service du soutien psychologique opérationnel de la Police Nationale et psychologue clinicienne

– Docteur Myriam PIERSON, pédo-psychiatre

Table ronde 3

Elle aura pour objectif, face aux éclairages apportés par les deux premières séquences du Grand Débat, d’étudier les solutions existantes ou à envisager en termes de protection sociale, au profit de l’accompagnement des conjoints, des enfants et des proches.

Intervenants :

– Valérie MEUNIER, Conseillère technique à la Sous-Direction Action Sociale du ministère des Armées

– Florence LENDROIT, Présidente de l’Association Nationale des Femmes de Militaires (ANFEM)

– Le Colonel Laurent LECOMTE, Fondation Maison de la Gendarmerie

– Nathalie BARRE TRICOIRE, Déléguée Générale de la Fédération Tégo

Le grand débat 2017

En 2017, la seconde édition du Grand Débat a porté sur les problématiques des régimes de retraites de la communauté défense en tentant de répondre à cette question : « Quelles seraient les solutions pour traiter de ces spécificités propres au personnel de la Défense dans un système de retraite unifié ? » 

Les particularités des carrières de la communauté Défense, envisagées sous l’angle de la retraite, sont nombreuses : carrières courtes, reconversion, cas des blessés… Trois tables rondes ont permis à des intervenants experts de s’exprimer sur les nombreuses problématiques liées au sujet :
– Les particularités des carrières dans la communauté Défense-Sécurité, le cas des conjoints, les dispositifs en place et les conséquences sociales en matière de retraite : état des lieux et témoignages.
– Face à cet état des lieux, regards croisés d’experts (économiques, sociaux, institutionnels) sur les enjeux d’une convergence des régimes de retraites envisagée par le gouvernement.
– Quelles solutions, existantes ou à étudier, pour accompagner dans ce cadre les plus fragiles au sein de la communauté de défense et de sécurité ?

Le grand débat 2016

Organisé à Paris en novembre, ce débat a réuni les principaux acteurs de l’économie sociale des forces de défense et de sécurité, dont de nombreux présidents des grandes associations d’entraide et des représentants des structures institutionnelles, afin d’engager une réflexion de fond sur l’organisation de l’accompagnement social de la communauté.

Quatre tables rondes ont abordé les thèmes suivants :

1. Le paysage de l’accompagnement social dans la défense et la sécurité

2. Modes de fonctionnement des acteurs de l’accompagnement social

3. Une organisation souple de l’accompagnement

4. Quelles solutions possibles ?

Retrouvez les détails du programme et des intervenants.