Depuis janvier 2018, les militaires et les civils de la Défense ont le choix pour leur complémentaire Santé. Jusqu’au 31 octobre, une grande majorité d’entre eux peuvent mettre fin à leur ancien contrat afin d’accéder au contrat Fortégo. Quelques explications.

Début 2018, le ministère des Armées a décidé d’accorder toute sa confiance à l’AGPM, au GMPA et à la MCDef, membres de Tégo, en référençant leur offre conjointe Fortégo.

Le contrat Fortégo propose des garanties de protection pour leur santé (complémentaire santé, dite parfois « mutuelle ») et leur prévoyance décès/invalidité. 

Pour changer de complémentaire santé et accéder à l’offre santé-prévoyance Fortégo, quelle est la marche à suivre ?

  • Pour pouvoir résilier son ancien contrat, la date d’échéance annuelle, fixée généralement au 1er janvier, doit être respectée. Les contrats de complémentaire santé sont en effet renouvelés automatiquement chaque année.
  • Une lettre recommandée avec accusé de réception doit être envoyée à l’ancien assureur santé au moins deux mois avant la date d’échéance, soit avant le 31 octobre 2018 pour une échéance au 1er janvier 2019*.
  • Ce courrier doit faire figurer les nom, prénom, numéro de contrat et la date d’échéance prévue. L’occasion également de demander un certificat de radiation.

En respectant ce préavis, la résiliation se fait sans aucune pénalité.

Pour souscrire au contrat Santé-Prévoyance Fortégo

*A noter que pour un contrat souscrit en 2018, celui-ci ne pourra être rompu qu’au 1er janvier 2020 (correspondant à une période d’un an d’engagement + la période courant jusqu’au 1er janvier, date d’échéance annuelle).