L’association Ad Augusta a réalisé en avril dernier un premier séminaire d’accompagnement destiné aux conjointes des militaires atteints de syndromes post-traumatiques. Ce séminaire de trois jours a débuté par une présentation de la pathologie par le docteur Lionel Caillet, médecin psychiatre.
Deux autres ateliers, animés par Madame Emmanuelle Soupizet, psychologue praticienne, ont permis aux participantes d’aborder la question du positionnement du conjoint face à la pathologie du stress post-traumatique , notamment dans la relation à l’autre, ainsi que les clés de stabilisation possibles.

Une présentation du dispositif d’accompagnement mis en place par la Cellule d’aide aux blessés de l’armée de Terre a ensuite été réalisée.

Enfin, Hélène Boiteau-Rabaud a présenté son ouvrage “Le retour autrement – Carnet pour les conjointes de militaires atteints de la blessure psychique”.

Ce séminaire a été réalisé avec le soutien de Tégo, dans le cadre d’un projet récompensé par le Prix Tégo de la solidarité 2018.