Tégo soutient la communauté Défense – Sécurité

S’il est vrai que la Fédération Tégo est une nouvelle entité dans le monde de la Défense et de la Sécurité, ce n’est pas le cas des membres qui la composent. Tous sont des acteurs historiques de la protection sociale, créés parfois il y a près d’un siècle et ils ont su tisser des liens étroits avec tous les partenaires institutionnels et associatifs qui œuvrent au profit des forces de défense et de sécurité.

Les partenaires institutionnels

La santé est au cœur des préoccupations de la Fédération Tégo. Dans ce domaine, de nombreuses actions de prévention sont menée en partenariat avec la Caisse Nationale Militaire de Sécurité Sociale.

Présente sur le lieu de travail des membres de la communauté Défense et Sécurité, Tégo anime régulièrement des opérations de prévention routière en lien avec la Mission Prévention et Sécurité Routières du Ministère de la Défense (MPSRMD) pour faire baisser le nombre d’accidents.

Tégo accompagne aussi ses adhérents sur leur lieu de vacances. La Fédération y propose des opérations de prévention des accidents domestiques à destination de toute la famille dans les centres de vacances Igesa.

Tégo se mobilise aussi pour accompagner la recherche et les innovations dans le domaine médical au profit des blessés. C’est ainsi qu’elle aide le Centre de Transfusion Sanguine des Armées (CTSA) pour l’amélioration des produits sanguins et l’Hôpital d’Instruction des Armée de Toulon pour sa prise en charge innovante en matière de stress post-traumatique.

Cette prise en charge des blessés passe aussi par le soutien aux initiatives nombreuses qui les accompagnent sur le chemin de reconstruction. C’est le cas notamment des Rencontres Militaires Blessures et Sport (RMBS), devenues le rendez-vous annuel incontournable pour les blessés de guerre de la communauté de Défense.

La pratique sportive est encouragée à tous les niveaux. En lien avec le Centre National des Sports de la Défense, Tégo soutient les championnats de France dans de nombreuses disciplines permettant de mettre en avant les performances sportives des militaires. Elle soutient également la Fédération des Clubs de la Défense, qui, à travers plus de 400 clubs rend la pratique du sport accessible à tous.

Tégo entend enfin jouer un rôle dans le renforcement du lien armée-nation qui passe notamment par l’organisation de manifestations ouvertes au grand public comme les meetings aériens, les journées portes-ouvertes des nombreuses base de défense ou encore les concerts proposés par les orchestres des différentes armées au profit de la solidarité.

Les partenaires associatifs

ADO

Association pour le Développement des Œuvres d’entraide dans l’armée

L’ADO a comme mission de fournir une assistance morale et matérielle aux personnels militaires et civils de la Défense, en activité ou à la retraite, en difficulté, et à leurs ayants droit.Elle œuvre en complément de l’action sociale des armées et des mutuelles de la Défense.

ADOSM

Association pour le Développement des Œuvres Sociales de la Marine

L’ADOSM apporte une aide très variée aux anciens civils et militaires de la Marine, aux retraités, et surtout aux veuves et orphelins. Les aides sont essentiellement des prêts d’honneur, des bourses d’étude et des aides morales.

ANFEM

Association Nationale Des Femmes De Militaires

L’ANFEM est une association dédiée aux femmes de la communauté de défense, civiles ou militaires interarmées. L’ANFEM est présente partout en France à travers ses 54 délégations et ses 950 animatrices bénévoles.

CSINI

Cercle sportif de l’INI

Le Cercle Sportif de l’Institution Nationale des Invalides (CSINI) a été créé en 1966. Initialement réservé aux ressortissants du monde combattant, le Cercle Sportif s’ouvre dès 1968 aux personnes handicapées physiques de toutes origines. Sa vocation est de favoriser par la pratique sportive, la réadaptation et la réinsertion des personnes handicapées moteurs ou des personnes souffrant d’une déficience visuelle ou auditive.

FELE

Foyer d’Entraide de la Légion Etrangère

Le Foyer d’Entraide de la Légion Etrangère accueille les légionnaires, et anciens légionnaires, meurtris par l’existence, malades ou handicapés venus pour se rééduquer fonctionnellement et apprendre un métier, visa pour la vie civile.

MAISON DE LA GENDARMERIE

Fondation « Maison de la Gendarmerie »

La Fondation « Maison de la Gendarmerie » repose sur le principe de solidarité entre les gendarmes qui acceptent de contribuer financièrement à son fonctionnement.
Son action passe par le versement d’aides sociales, essentiellement tournées vers la solidarité et l’entretien de villages et maisons de vacances ainsi que l’organisation de centres de vacances de jeunes destinés aux familles des gendarmes.

FOSA

Fondation des Œuvres Sociales de l’Air

La FOSA a pour mission de porter assistance aux personnels de l’armée de l’air, de la Direction Générale de l’Aviation Civile, de Météo France et à leur famille qui sont en difficulté suite à un «accident de la vie».

SOLIDARITE DEFENSE

Association Solidarité Défense

Solidarité Défense se consacre à l’aide aux soldats français blessés, aux familles endeuillées par la mort d’un soldat en opération ou en service commandé, et plus globalement, au soutien des forces françaises engagées en Opérations Extérieures (OPEX).

TERRE FRATERNITE

Association Terre Fraternité

Fondée en 2005, Terre Fraternité a pour objectif de contribuer à l’accompagnement des blessés, de leurs proches, ainsi que des familles des morts en service de l’armée de terre. Cet accompagnement se traduit par des engagements financiers (hébergement, assistance…), des versements d’aides, des soutiens divers résultant des dons collectés ou des partenariats.

Le prix Tégo de la solidarité

La Fédération Tégo souhaite amplifier la solidarité agissante, l’entraide sociale et l’assistance au service des adhérents et de ses membres.

Pour cela, elle organise depuis 2016 un concours de projets d’action solidaire ouvert à des associations d’entraide et des structures institutionnelles qui relèvent de l’environnement de la Défense et de la Sécurité.

Chaque année, plusieurs projets sont récompensés. Ils sont désignés par un jury, composé de représentants des membres de la Fédération.

L’ÉDITION 2019

Le Prix Tégo de la Solidarité 2019 vise à soutenir tout type d’initiatives solidaires (projets en démarrage ou déjà structurés). Il a pour vocation d’accompagner leur développement au profit des personnels de la communauté de Défense et Sécurité et leur famille.

Tégo souhaite cette année récompenser des projets d’origines diverses :

  • des projets d’origine locale, qui pourraient éventuellement être développés dans un cadre plus large
  • des projets de dimension régionale ou nationale, dont la vocation est de soutenir une action institutionnelle, portée par différents types de structures, HIA, EPA, ou autres.

Le (ou les) projet (s) gagnant(s) bénéficiera(ont) d’un soutien financier. Le jury se réserve le droit de récompenser un ou plusieurs projets différents, pour un montant maximal de 50 000 €, répartis entre les lauréats.

Pour de plus amples informations, se reporter aux critères énoncés dans le règlement de l’appel à projets. Pour candidater, vous devez remplir ce formulaire de candidature.

 Découvrez en images le parcours de nos lauréats :

Le calendrier

  1. Ouverture du concours : lundi 15 avril 2019
  2. Date limite de dépôt des projets: dimanche 29 septembre 2019.
  3. Etude des dossiers et recueil éventuel d’informations complémentaires par la commission préparatoire : du lundi 30 septembre au mardi 15 octobre 2019.
  4. Vote du jury : mercredi 16 octobre 2019
  5. Remise officielle des prix : 16 janvier 2020

L’ÉDITION 2018

Quatre lauréats, qui œuvrent en lien étroits avec l’institution et avec parfois d’autres acteurs associatifs reconnus, se sont vus remettre un Prix Tégo de la Solidarité :

Un premier Prix Tégo de la Solidarité a été remis à l’association AD Augusta. Elle organise chaque année des séminaires de soutien aux blessés notamment atteints de SPT à travers des projets de tout type menés en groupe, sur plusieurs semaines. Conscient de l’importance d’inclure les proches des blessés dans leur reconstruction, le président d’AD Augusta, Thomas Janier, a souhaité organiser des séminaires complémentaires, en partenariat avec d’autres acteurs. Cette orientation a particulièrement retenu l’attention du jury.

Un second Prix Tégo de la Solidarité a été remis à l’association LA VOILE POUR SE RECONSTRUIRE. Son président, Christophe Combi organise avec ses bénévoles, des embarquements sur voilier au profit des soldats blessés de guerre. La plupart de ces blessés, physiques ou psychiques, n’ont jamais fait de voile. Cette initiation, couplée aux moments extraordinaires vécus en mer, prend toute son importance dans leur reconstruction. L’association permet d’embarquer 50 blessés sur 5 voiliers en un an. Depuis peu, l’association permet à ces blessés d’embarquer avec leur conjoint.

Un troisième Prix Tégo de la Solidarité a été remis au président de l’association « 30 jours de mer… après ça ira mieux ». Alpha Diakité, qui souhaite, à travers la pratique du nautisme et de la voile en Méditerranée, contribuer à la reconstruction de blessés (en opération et en service) et de victimes d’actes terroristes. Lui-même skipper émérite, Alpha Diakité va organiser en 2019 pour 6 blessés, avec ses bénévoles et ses soutiens « 30 jours de mer » prenant la forme de 30 demi-journées de cours de voile sur un voilier de 12 mètres.

Un Prix Spécial du Jury a été remis à une assistante de service social, Caroline Barrois-Fontan, qui, au sein de l’antenne d’ Action Sociale d’Agen, a mis en place une initiative innovante et inspirante : créer des journées conviviales  réunissant blessés, familles et professionnels de l’accompagnement. Son objectif est de permettre aux blessés et à leur famille d’accéder à des informations solides et précieuses, essentielles dans une démarche globale de reconstruction.

 Retrouvez toutes les vidéos des lauréats, leurs interviews sur l’article consacré sur le blog et sur la chaîne YouTube de la fédération Tégo

L’ÉDITION 2017

En 2017, deux associations qui proposent un accompagnement innovant aux blessés qu’ils soient physiques ou psychiques ont été récompensées.

« Au-Delà de Nos Handicaps » a pour objectif de soutenir et favoriser la reconstruction, l’émancipation et la réinsertion sociale des personnes handicapées, notamment par la pratique d’activités de pleine nature. En 2017, elle a emmené 12 blessés physiques ou psychiques, militaires et civils pour un raid de 10 jours dans le massif du Mercantour. Une opération qui sera renouvelée, grâce au soutien de Tégo, en 2018 dans le Massif du Mont-Blanc.

La seconde association à bénéficier du soutien de Tégo cette année est « Ad Augusta » qui accompagne les blessés psychiques vers la reconversion. Elle a mis au point une méthode afin de les aider à reprendre confiance en eux avant de les accompagner vers une reconversion la plupart du temps dans le civil. Grâce au soutien de Tégo, ils vont développer un module de réhabilitation solidaire (REHASOL) destiné à accompagner des blessés très désocialisés et qui ne peuvent pas aujourd’hui d’intégrer le cursus classique.

L’ÉDITION 2016

En 2016, le « Prix du Jury » a été désigné par un jury, présidé par Claudie Haigneré, astronaute et ancien ministre. Il a récompensé le projet commun présenté par trois associations historiques, l’ADO, l’ADOSM et la FOSA, au profit des orphelins de la défense et afin de les soutenir dans la poursuite de leurs études et de leurs projets professionnels.

Le Prix des Adhérents qui récompense le projet qui a obtenu le plus grand nombre de votes en ligne, a été attribué à l’association « Faire Face et résilience » pour son action visant à diminuer le nombre de cas de Stress Post Traumatique chez les militaires par une démarche préventive.

En 2016, plus de 3 500 adhérents du GMPA et de l’AGPM, ont participé à ce vote. Les lauréats ont été récompensés en novembre 2016 à Paris, à l’occasion du Grand Débat.