Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et Santé publique France, 4 cancers sur 10 seraient évitables en France. Sur les 346 000 cas de cancer diagnostiqués en 2015 chez les 30 ans et plus, « 142 000 (41 %) auraient pu être évités si l’ensemble de la population n’avait pas été exposé aux « facteurs de risque » étudiés, ou si son exposition avait été limitée », estiment les épidémiologistes du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’OMS, basé à Lyon. Le tabac d’abord, puis l’alcool, une mauvaise alimentation, et enfin l’obésité sont les quatre facteurs principaux. Les experts pointent du doigt un manque de prévention, notamment en ce qui concerne l’alcoolisme et l’alimentation déséquilibrée. Le cancer est la première cause de mortalité en France, devant les maladies cardiovasculaires.